jeudi 26 avril 2012

On peut même plaindre les électeurs FN !

Si si, vous avez bien lu, on peut les plaindre. Car ceux-là même qui voulaient faire un vote "anti-système" avec l'ultra-droite forte (la vraie, pas celle qui copie) de la classe politique se retrouvent désormais courtisés par Sarkozy et sa clique. Ceux-là même qui rêvaient d'une France Bleu Marine (et qu'ils se la gardent) sont désormais dragués par l'UMP (quelle horreur !). Ceux-là que l'on jetait aux chiottes sont désormais ultra-fréquentables, mieux encore, ce sont depuis deux jours les meilleurs amis de l'UMP - et les alliances UMP-FN se dessinent déjà pour les législatives. A tel point que l'on a eu le droit à ce genre de une dans Libération, bien représentative du climat ambiant :



Eh bien oui, on a de quoi les plaindre. Car l'électeur FN, aussi convaincu soit-il de son vote, est vraiment pris pour un con. Encore une victime du sarkozysme, qui n'aura eu de cesse d'insulter tous les français - peut-être même certains militants de l'UMP, bien qu'ils feront leur coming-out après la victoire d'Hollande. Je n'aime pas le vote FN, je ne lui cherche pas d'excuses, cependant je n'ai pas envie d'en faire l'analyse comme beaucoup d'éditorialistes. Je ne leur ferai pas l'insulte de me prendre pour un grand blogueur freudien. Ils assument certainement leur vote et n'auront cure que je ne porte pas leur choix politique dans mon coeur. Mais se faire ainsi courtisés, telles de jeunes vierges effarouchées, après avoir été traités comme de la merde, je ne m'en réjouis pas pour autant.

Électeur du Front National, ne sois pas dupe. Toi qui aime la Marine, et je le regrette sincèrement, ne te fais pas avoir. Sarkozy n'est pas ton ami. Au second tour, vote Hollande ou si c'est trop dur pour toi, abstiens-toi, ce sera dans les deux cas le meilleur choix ! A défaut de revenir sur tes idéos (après tout je doute que tu le feras), de retour dans l'isoloir réfléchis-y : franchement, tu ne penses pas que Sarkozy, dans le fond, il faut le dégager ? Au moins un truc sur lequel on sera d'accord tous les deux.

1 commentaire: